La cérémonie de signature de l'Accord de société réciproque entre la Société japonaise de physique et l'Association canadienne des physiciens et physiciennes

Le 9 octobre, l'Ambassadeur Ishikane a assisté à la cérémonie de signature de l'Accord de société réciproque entre la Société japonaise de physique (SJP) et l'Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP).

Hikaru Kawamura, président de la SJP, et Bruce Gaulin, président de l’ACP, ont signé l'Accord de réciprocité lors de la cérémonie en présence de l'Ambassadeur Ishikane, de représentants du gouvernement canadien et d'institutions associées telles que la Société royale du Canada.

Lors de la cérémonie, l'Ambassadeur Ishikane a exprimé sa sincère gratitude pour la signature de l'accord. Il a mentionné que, depuis plus de 30 ans, le Japon et le Canada entretiennent des relations étroites dans le cadre de l'accord de coopération bilatérale en science et technologie, et que la signature de cet accord ajoute un nouveau chapitre à la coopération en cours entre nos deux pays dans le domaine de la science et de la technologie. En outre, il a exprimé l'espoir que cet accord débouche sur des collaborations de recherche concrètes qui enrichiront l'infrastructure intellectuelle de l'humanité.

Sur la base de cet accord, il est prévu que des nouvelles recherches conjointes concrètes soient lancées et que les liens scientifiques soient resserrés entre les deux pays, dont des échanges plus actifs de chercheurs.
 
L’échange de l’Accord entre M. Bruce Gaulin, président de l'Association canadienne des physiciens et physiciennes (au centre) et M. Hikaru Kawamura, président de la Société japonaise de physique (à droite), et l'Ambassadeur Ishikane (à gauche) L’Ambassadeur Ishikane a prononcé un discours de félicitations lors de la cérémonie