Visa vacances-travail pour les citoyens canadiens

Veuillez noter que toutes questions et/ou requêtes en matière de visas sont traitées localement. Lors de votre demande, veuillez communiquer directement avec la mission diplomatique la plus près de chez vous.
 
Consulat Général du Japon à Vancouver
(Juridiction: Colombie-Britannique, Yukon)
 
Consulat Général du Japon à Calgary
(Juridiction: Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut)
 
Consulat Général du Japon à Toronto
(Juridiction: Toute la province de l’Ontario, sauf la région d’Ottawa)
 
Consulat Général du Japon à Montréal
(Juridiction: Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador)
 
Ambassade du Japon au Canada
(Juridiction: Région d’Ottawa)
 
 
Comme alternative, les appliquant(e)s peuvent payer des frais de service en passant par les organisations locales suivantes:  
SWAP (Juridiction: Toutes les régions à travers le Canada)
Go International (Juridiction: Colombie-Britannique et Yukon)
Stepabroad (Juridiction : Colombie-Britannique et Yukon)


Dans le but de favoriser une meilleure compréhension mutuelle entre le Japon et le Canada, les gouvernements des deux pays ont convenu en 1986 de mettre sur pied un programme de vacances-travail visant à encourager les échanges de jeunes. Ce programme permet aux citoyens d'un pays de visiter l'autre pays durant une période prolongée principalement à des fins de vacances, mais aussi, accessoirement, d'y occuper un emploi susceptible de leur apporter un appoint financier.

 

Avec ce visa, les citoyens canadiens n'ont pas besoin d'une autorisation supplémentaire pour exercer au Japon une activité rémunérée, pourvu que cette activité ne contrevienne pas à la législation japonaise régissant les entreprises de restauration et de divertissement, ni à la réglementation concernant l'ordre public et la morale.

 

Un citoyen canadien ne peut obtenir de visa vacances-travail qu'à une seule reprise. Le gouvernement du Japon, sur une base de réciprocité, délivrera sans frais un visa vacances-travail à entrée simple aux personnes qui satisfont à l'ensemble des conditions ci-dessous.

 

Conditions à remplir

 

1. Être citoyen canadien et résider présentement au Canada
2. Avoir l'intention d'entrer au Japon pour une durée déterminée principalement pour y passer des vacances
3. Être âgé de 18 à 30 ans lors du dépôt de la demande
4. Être titulaire d'un passeport canadien valide et posséder un billet de retour
5. Disposer de ressources financières suffisantes pour subvenir à ses besoins (y compris les frais médicaux) au début du séjour
6. Être en bonne santé et ne pas avoir de casier judiciaire

7. N'a jamais obtenu antérieurement un visa vancances-travail

 

Demandes :

  1. Passeport canadien valide
  2. Formulaire de demande de visa dûment rempli
  3. Photos (format passeport, approx. 45 mm x 45 mm prise dans les 6 derniers mois)
  4. Curriculum vitæ
  5. Itinéraire détaillé du séjour envisagé par le requérant
  6. Lettre expliquant pourquoi le requérant souhaite obtenir un visa vacances-travail
  7. Certificat médical attestant la bonne santé du requérant (preuve d'un récent examen médical)
  8. Billet du vol de retour
  9. Montant minimum en dollars canadiens équivalent à $2 500USD ($3 500USD pour un couple marié) en chèques de voyage ou en relevé bancaire.

Veuillez télécharger la formulaire de demande (format PDF)

 

Délai de traitement des demandes de visa

 

Les demandes de visas vacances-travail sont normalement traitées dans un délai minimal d'une semaine. Les formulaires de demandes soumises sans préavis ne seront pas acceptés.

 

Veuillez prendre note que toutes les informations présentées ci-dessus peuvent être changés sans préavis.

 

Autres informations

  1. Il est recommandé de contracter une assurance avant de quitter le Canada, puisque la période d'emploi effectuée en vertu du visa vacances-travail n'est généralement pas suffisante pour être couverte par l'assurance de l'employeur ou de l'entreprise.
  2. Le titulaire du visa doit entrer au Japon dans les 12 mois suivant la délivrance du visa. Le visa est valide pour 12 mois.
  3. À la première entrée au Japon, une période de séjour initiale de six mois sera autorisée. Ensuite, les autorités de l'immigration japonaise pourront la prolonger d'un autre six mois.
  4. Les visas vacances-travail ne permettent qu'une seule entrée. Par conséquent, si le titulaire doit quitter le Japon pour une quelconque raison et désire revenir, il doit absolument se procurer un permis de retour auprès des autorités de l'immigration avant son départ du Japon.
  5. Dans les 90 jours suivant son arrivée au Japon, le titulaire doit s'inscrire comme visiteur étranger au bureau du gouvernement local le plus près de son lieu de résidence.
  6. Le titulaire d'un visa vacances-travail est encouragé à demander à son employeur japonais de lui remettre un relevé de ses gains (en anglais) et à communiquer cette informatinon à l'Agence du revenu du Canada lors de votre retour au Canada.

Japan Association for Working Holiday Makers (J.A.W.H.M)


J.A.W.H.M assiste les canadiens et d'autres vacanciers lorsqu'ils arrivent au Japon.  L'organisation est sous la responsabilité du Ministère du travail, J.A.W.H.M est la seule organisation au Japon qui est autorisé d'aider les titulaires de visa vacances-travail.Plus d'information est disponible à l'adresse suivante:http://www.jawhm.or.jp/eng/index.html

 

 

Pour un complément d'information, communiquer avec l'ambassade du Japon à Ottawa ou avec les consulats généraux du Japon à Vancouver, à Calgary, à Toronto et à Montréal.